CORRATERIE

CORRATERIE

Dénivelé : quasiment aucun
Temps de parcours aller-retour : 2h00

Départ :
-depuis la route qui relie la Croisette au téléphérique
-à la sortie du sentier d’Orjobet (800 m après la Croisette à gauche).

Difficulté :
-pour personnes entraînées, peut impressionner ceux qui ont le vertige sur 200 m au niveau de la tache blanche.

L’un des plus beaux sentiers, il traverse quasi horizontalement entre la Croisette et le haut de la Grande Gorge.
Le tracé actuel a été ouvert en 1905 après le gros éboulement du 17 juin 1892 sur une centaine de mètres qui créa la tache blanche bien visible à gauche du Trou de la Tine : cheminée haute de 60 m et de quelques 30 mètres de diamètre qui fut forée par les eaux durant des millions d’années. Plus loin ce sont d’imposantes voûtes rocheuses de la Corraterie sapées durant des millénaires par la conjonction d’érosions multiples… eau, neige et gel, chaleur et vent…

Cette traversée est l’une des plus grandioses du Salève, offrant une vue panoramique exceptionnelle sur le bassin genevois et le Jura.
Variante : pour le retour, depuis le sommet de la Grande Gorge prendre le sentier du plateau qui rejoint les crêts, puis la Croisette.